Nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
IL N’Y A PAS DE DÉMOCRATIE S’IL Y A DES PRISONNIERS POLITIQUES

 A Paris le 16 janvier 2021

 

Au long de son histoire, la construction de la démocratie en Amérique latine a été systématiquement compromise par l'ingérence des intérêts économiques des puissances étrangères et des oligarchies locales.

En Argentine, au milieu des années 1970, le terrorisme d'État a éliminé les opposants politiques, laissant un solde de milliers de prisonniers, assassinats et portés disparus. Il a installé des politiques néolibérales et des mécanismes de domination au travers de dettes impayables conduisant à la faillite de l'État en 2001.

Aujourd'hui, on observe de nouvelles stratégies de déstabilisation qui affaiblissent le jeu démocratique, telles que différentes formes de coups d'État - empêchement de Dilma Rousseff au Brésil (2016), coup d'État contre Evo Morales en Bolivie (2019) - et le "lawfare" (ou harcèlement judiciaire), mécanisme de persécution judiciaire des opposants politiques avec la complicité des médias concentrés et leur diffusion massive. Le "lawfare" a été - et est - utilisé dans notre région contre les dirigeants des gouvernements populaires, comme le montrent l'emprisonnement de Lula Da Silva au Brésil (2018), l'interdiction de Rafael Correa en Équateur (2018), et la persécution de la vice-présidente Cristina Fernández de Kirchner et d'anciens membres de son gouvernement en Argentine à partir de 2016.

 

La prise de pouvoir de Mauricio Macri en 2015 a marqué le début d'un nouveau plan d'endettement de l'Argentine par le biais de prêts non remboursables accordés par des banques privées internationales et par le FMI. Parallèlement, des politiques répressives ont été mises en œuvre, criminalisant la protestation sociale et utilisant la justice à des fins politiques.
Dans son discours inaugural du 10 décembre 2019, le président élu Alberto Fernandez a déclamé : "PLUS JAMAIS une justice contaminée par les services de renseignement, les opérateurs judiciaires, les procédures obscures et les lynchages médiatiques".

 

Cependant, un an après son investiture, plusieurs personnalités politiques et militants des mouvements sociaux emprisonnés sous le gouvernement de Mauricio Macri sont toujours en détention.

Le cas de Milagro Sala, dirigeante sociale de l’organisation Tupac Amarú, détenue arbitrairement depuis le 16 janvier 2016 dans la province de Jujuy, est un exemple d'école de l'utilisation du "lawfare". Le gouverneur de Jujuy, Gerardo Morales, a déployé tout l'appareil répressif en ouvrant une procédure entachée de graves irrégularités, dans le seul but de la maintenir en prison et de l'empêcher de participer à la vie politique, l'empêchant ainsi d'occuper son poste de députée du Parlasur (parlement du Mercosur) obtenu au suffrage universel.

Un autre cas emblématique est celui d'Amado Boudou, ancien vice-président de la Nation, dont la condamnation était basée sur un témoin de corruption avéré, et dont la révision du dossier a été rejetée sans explication par la Cour suprême de justice en décembre dernier. En 2009, Boudou a été l'architecte du retour à la nationalisation du système de retraite privatisé dans les années 1990 sous la présidence de Carlos Menen.


Face à un pouvoir politico-médiatico-judiciaire qui répond à des intérêts hégémoniques, et s’en prend ouvertement aux règles du jeu et des institutions démocratiques, l'Assemblée des citoyens argentins en France - ACAF - ainsi que des parlementaires et des représentants politiques, sociaux et syndicaux de différents pays, expriment leur solidarité avec les processus démocratiques en Amérique latine, leur rejet à l’utilisation du droit comme nouvelle arme de domination dans la région, et demandent à l'État argentin de libérer immédiatement les prisonniers politiques.

Liberté pour Milagro Sala et tous les prisonniers politiques en Argentine

 

CAYCEDO TURRIAGO, Jaime (Sec. Gral. Partido Comunista - Colombia), CONSOLO, Marco (Resp. Int. Rifondazione Comunista PRC-IE - Italia), DUMAS, Cécile (Resp. Int. Adj. Parti Communiste Français - Francia); MELENCHON, Jean-Luc (Diputado y Pte. Bloque de France Insoumise - Orden Nac. del Mérito en Argentina - Francia), MOLA, Maite (Vice-Pta. Partido de la Izquierda Europea - España), PÉREZ ESTEBAN, Francisco José (Resp. Rel. Int. Izquierda Unida - España), RODRIGUEZ, Cristian (Resp. de América Latina-France Insoumise - Francia), ROUSSEL, Fabien (Secretario Parti Communiste Français y Diputado - Francia), SANTIAGO, Enrique (Secretario Partido Comunista Español y Diputado Unidas Podemos - España), SORRENTINO, Walter (Vice-Pte. Partido Comunista do Brasil-PCdB - Brasil)
SUTER, Walter (ex-Embajador - Suiza), APOURCEAU-POLY, Cathy (Senadora PCF - Francia), BARRENA, Pernando (Diputado europeo GUE - España), BOMPARD, Manuel (Diputado europeo GUE - Francia), BOREL, Bernal (Legislador ciudad de Aigle les Verts - Suiza)
BRITO SANDOVAL, Sonia (ex-Diputada MAS - Bolivia), COHEN, Laurence (Senadora PCF - Francia), CORONADO, Sergio (ex-diputado Verde-Francia), DELGADO VARAS, Lorena (Diputada - Parti Vanspterpartiet - Suecia), GREAUME, Michelle (Senadora PCF - Francia)
LABORDE, Oscar (Diputado y Pte. ParlaSur - Argentina), LAURENT, Pierre (Senador PCF- Vice Pte. Senado - Francia), MAESTRO MOLINER, Roser (diputada Unidas Podemos - España), MENA ARCA, Joan (Diputado Unidas Podemos - España), MISIEGO, Celine (Diputada Grand Conseil Vaudois POP - Suiza), PANOT, Mathilde (Diputada France Insoumise y Vice Pta. bloque - Francia), PIMENTA, Paulo  (Diputado Federal PT, Rio Grande do Sul - Brasil), PINEDA, Manu (Diputada europea GUE - España), RECORDON, Luc (ex-Diputado, ex-Senador Verde - Suiza), YANIQUEZ Lozano, Beatriz (Diputada MAS - Bolivia), GALLARDO, Gustavo (Fundación Lazos de Dignidad - Colombia), KATZ, Claude (Abogado, ex-Sec.Gral. Federacion Int. Derechos del Hombre - FIDH - Francia), RAMIREZ, Adrián (Liga Mexicana por los Derechos Humanos-México), THONON, Sophie  (Abogada, Pta. France-Amérique Latine- Francia), ZAFFARONI, Raúl (Prof. Emérito UBA - Argentina), ZIEGLER, Jean (Miembro. Cté. consultativo Consejo Derechos del Hombre ONU.- Suiza), BECHARA, Cassia (Sindicalista Rel. Int. Movimiento de Trabajadores Sin Tierra - MST -Brasil), FRAGNIERI, Bernard (Sindicalista, Pte de la FEDE, Friburgo - Suiza), GAMBERA, Fernando (Sindicalista, Sec. de Rel. Int.  PIT - CNT - Uruguay), HINOJOSA, Rolando (Sindicalista, Rep. Juv. Fed Única de Trabajadores Campesinos Cochabamba-Bolivia), LEGER, Julien (Sindicalista Resp. Int. CGT 94 – Francia), QUINTIN, Cedric (Sindicalista CGT 94 – Francia), SEVERO, Quintino  (Sindicalista, Sec. Adj. de Rel. Int. - CUT Brasil), STEDILE, Joao Pedro (Sindicalista, Coord. Nac. Movimiento de Trabajadores Sin Tierra - MST -Brasil), COHEN, Fabien (Sec. Gral. Asociation France-Amérique Latine- Francia), DICKMANN, Máximo (co-Pte. ACAF - Francia), DRUSSEL, Dieter (Coordinador Zentralamerika Sekretariat - Suiza), FRANCHI, Laura (co-Pta. ACAF -Francia), GUYOT, Catherine (co-Pte. Alliance des femmes pour la démocratie - Francia), LE MIGNOT, Renée (co-présidente Mouvement contre le racisme et pour l'amitié des peuples-MRAP - Francia), LIRA, Alicia (Agrupación de Familiares de Ejecutados Políticos - Chile), LECHLEITER, Rene (ALBA -Suiza), MASSIAH, Gustave (Economista, miembro Consejo Int. Foro Social Mundial-Francia), NICOLI, Elisabeth  (co-Pta. Alliance des femmes pour la démocratie - Francia), RALLO GUTIERREZ, Fatima  (Pta. Consejo sociales y populares-COSPP- Paraguay), RAMOS, Yaneth (Wiphala - Francia), SALGUEIRO, Elena (Pta. Donde Están – Francia)
STIRNEMANN, Maria Laura (co-Pta., HIJOS-Paris – Francia), STIRNEMANN, Silvina (co-Pta., HIJOS-Paris – Francia), THOUZEAU, Michel (Sec. nat. Mouvement de la Paix - Francia), VASQUEZ, Víctor (Pte. Asociación de ex presos políticos chilenos - Francia), BUJ, Magali (Cineasta - Italia), CHIARAVALLOTI, Franco (Escritor – España), DUJOVNE, Alicia (Escritora y periodista- Francia), ESTRELLA, Miguel Angel (pianista, Francia), FONSECA, Jorge (Prof. Univ. Complutense - España), HERVIDA, Toni (Periodista – Alemania), ITURRI SALMON, Jaime (periodista -  Bolivia), OSPINA, Hernando (Periodista - Francia), PALUMBO, Federico (Cineasta - Italia), PENALOZA BRETEL, Julio (Periodista - Bolivia), PÉREZ LEIRA, Lois (Escritor y periodista - España), SCHOLING, Lerke (Pedagoga - Alemania), VILLENEUVE, Christine (Co-dir. Editorial Des femmes - Francia)
 

CONFERENCE INTERNATIONALE

POUR LA LIBERATION DE

MILAGRO SALA

10/12/2020

Nos campagnes

Vérité et Justice pour 

Santiago Maldonado

Compte rendu final

ETAT PLURINATIONAL DE BOLIVIE  

 
 Ce document rassemble les plaintes recueillies en Bolivie entre le 28 et 30 novembre 2019 permettant de caractériser le coup d'état perpétré et d'exposer l'ensemble des violations/atteintes aux droits de l'Homme, sociaux, politiques et culturels.

cahier Citoyens2